mardi 22 janvier 2013

Un ancêtre étranger ?

Pays/territoire : Saint-Loup, France

L'une de mes motivations lorsque j'ai débuté ma généalogie a été de chercher la raison pour laquelle nous avons la peau mate du côté paternel de la famille. Quand je dis mat, je veux dire qu'enfant, on aurait presque pu me confondre avec un maghrébin.

Une des légendes familiales aurait voulu que nous ayons des ancêtres Espagnols. Je n'ai à ce jour trouvé aucun ancêtre proche d'origine espagnole. Nous venons tous désespérément de France depuis des siècles. J'ai néanmoins trouvé une famille Theillay, qui, lorsqu'on remonte un peu le temps, s'écrit Taillet et avant cela, Quillé.

Il s'agit donc d'une petite phrase dans l'acte de mariage de Claude Quillé (qui deviendra Claude Theillay) et Marguerite Robin (qui deviendra Marguerite Robeu) en 1775.

(source : Archives Départementales du Loir-et-Cher - Saint-Loup-sur-Cher - 4 E 222/49 p. 4)

"Lesquels nous ont expressement attesté que le dit quillé est issu de pere et mere inconnus, et de païs inconnu, qu'il est dans cette paroisse depuis dix ans, et qu'il en avoit au moins quatorze quand il est arrivé, et en outre ce que dessus sur le domicil, l'âge et la qualité des sus dittes parties ..."
Ce Claude Quillé est un ancêtre de ma grand-mère paternelle qui nous aurait légué cette peau mate. J'ai bien conscience que "païs inconnu" peut vouloir dire région, mais alors, on aurait parlé d'une paroisse avec éventuellement une dispense de diocèse. Ce qui est sûr, c'est que les deux époux ne sont pas de la région, et comme toujours alors, leurs noms de famille sont fortement modifiés. Marguerite Robin vient de l'Indre et il s'agit là de son troisième mariage. Elle deviendra Marguerite Robeu.

Quant à Claude Quillé, il semble ignorer lui même d'où il est originaire. D'après l'Armorial Général de France, j'ai pu constater qu'il y avait une forte communauté de marchands portugais au XVIIIème siècle dans le Centre de la France. Claude Quillé serait-il originaire du Portugal ? Est-il un enfant abandonné où a-t-il seulement oublié les noms de ses père et mère ?

Il a en tout cas été livré à lui même depuis l'âge de 14 ans. A priori, je ne pourrais jamais remonter au delà, mais cet ancêtre est l'une des pistes qui expliquerait notre peau mate. En effet, son nom est extrêmement modifié, depuis Quillé jusqu'à Theillay (sûrement inspiré de la commune éponyme du Loir-et-Cher). C'est une des raisons qui me porte à croire qu'il s'agit bel et bien d'un étranger.

Et vous, avez-vous des étrangers parmi vos ancêtres ?