samedi 9 février 2013

Nice se trouvait en Italie

Pays/territoire : Nice, France

Continuant mes recherches sur l'ascendance de ma grand-mère Meslay qui me font découvrir de nouvelles régions et de nouvelles archives, je suis parti à la recherche de l'acte de décès de Joséphine Lydie Mas, mère du député Aynard (ancêtre de ma grand-mère, et dont il faudra que j'actualise la fiche Wikipedia avec mes recherches à l'occasion), décédée à Nice.

Or, j'avais oublié un petit détail : avant 1860, Nice se trouvait en Italie. Voilà pourquoi je suis tombé sur  un acte de sépulture et non de décès (l'Italie n'ayant pas fait la Révolution) et surtout, qu'il fut rédigé en italien. La ville de Nice était-elle bilingue ou les habitants parlaient-ils tous italiens à l'époque ? Car beaucoup de patronymes sont français dans les actes que j'ai traversé avant de retrouver la bonne paroisse. C'est en tout cas la première fois que je consulte un acte écrit dans une langue étrangère, et j'ai beau ne pas parler un mot d'italien, j'avoue avoir tout compris !

(source : Archives Départementales des Alpes-Maritimes - 1842 à 1850 - Saint-Jean-Baptiste (Le Voeu) p. 117)

L'anno del Signore mille ottocento quarantasette ed alli quattordeci del mese di Marzo nella Parrocchia di S. Gioanni Battista Comoune di Nizza Sobbargo, et tata fatta lu reguente dichiarazione di decesso.
Il giorno tredeci del mese di Marzo alle ore Sei di Sera nel distretto, di questa Parrochia, casa Barbe munita dei Santissimi Sacramenti e morta la signora Giuseppina Lidia Aynard d'età d'anni trentaquattro di professione le nestante nativa del Comune di Lione demiciliate nel Comune di Nizza maritata con Signor Francesco Maria Aynard figlio del fu Signor Luigi Mas e della fu Giuseppina Courajot.
Dichiaranti li Signori Claudio Mario Foray d'età d'anni cinquanta sei domiciliato in Lione e Enrico Faure d'età d'anni cinquantotto domicilliato in Nizza
Firma del primo testimonio M Foray
Firma del secondo testimonio F Faure
Il cadavere è stato sepolto il giorno quindeci del mese di Marzo nel cimitero di questo comune.
Firma del Parroco
Scoffier Gsyse
 Néanmoins, je compatis avec ceux ayant des ancêtres ayant vécu à l'étranger, ou même dans les régions frontalières avec des actes en allemand ou en italien. Quelle chance que mes ancêtres ne viennent que des terres centrales et de l'ouest de la France !