lundi 11 mars 2013

De la Mayenne à ... la Mayenne

Pays/territoire : Vimarcé, France

Dans mon dernier article, je parlais de la prédestination géographique qui nous faisait toujours revenir sur les terres de nos ancêtres. Lorsque ma soeur et mon beau-frère se sont installés en Mayenne, je ne le savais pas encore, mais nous y avions de petites racines.

(source : Arbre familial, via Geneanet)

J'ai récemment fait quelques recherches sur une famille mayennaise dont nous descendons, les La Noë (ou La Nos). Pierre La Noë vivait à Vimarcé entre 1730 et 1770. A cause du curé de l'époque (Jean Vavasseur) qui ne faisait figurer aucun métier dans les registres, j'ignore absolument quelle a pu être la profession de Pierre. Je sais juste qu'il savait signer et qu'il ajoutait quelques "ruches" à sa signature.

(source : Archives départementales de la Mayenne)
Il signait donc plutôt Lanos, mais le père Vavasseur avait tendance à nommer ses enfants Lanoë ou La Noë (accent local ?), sachant que le tréma se mettait dès que deux voyelles se succédaient (ex : Loüis) mais n'influaient pas forcément sur la prononciation. Il ne faut donc pas imaginer une prononciation de type La Noé. Le 12 octobre 1730, dans l'église Saint-Jean-Baptiste de Vimarcé, Pierre épouse Louise Breust, fille de Julien Breust et de Louise Timont.

(Eglise Saint-Jean-Baptiste de Vimarcé, source : photo personnelle, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)

Ils auront ensemble sept enfants, qui vivront tous sauf un : Marie Louise, Pierre, Madeleine, Marin (mort jeune), Jacques, Julien et Louis Simon. Louise Breust meurt en 1741 et Pierre se remarie quelques mois plus tard avec Jacquine Tireau qui est déjà enceinte de leur premier enfant qui naîtra quatre mois plus tard : Marin Lanos. Il sera suivit de François. Jacquine meurt en 1748 et je n'ai pas encore trouvé l'acte de décès de Pierre La Noë. Peut-être a-t-il suivi son fils, Julien (dont nous descendons) à Loué, dans la Sarthe.

(Fonts baptismaux du XVe siècle dans lesquels furent baptisés nos ancêtres, source : photo personnelle, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)


Le plus étonnant, c'est qu'en cherchant des actes concernant la famille La Noë en Mayenne, j'ai trouvé un acte concernant nos ancêtres Branchu de la Sarthe. Ces deux familles s'allieront quelques générations plus tard.

(source : Arbre familial, via Geneanet)
Marie Branchu, fille de Charles Branchu et de Françoise Beauvais qui habitent normalement à Chemiré-le-Gaudin, s'est mariée à Vimarcé en 1761. Le genre de découvertes que seul le hasard peut nous apporter car je n'aurais jamais été chercher un mariage aussi loin géographiquement. Elle habitait à Saint-Martin-de-Connée (toujours dans la Mayenne) avant son mariage. Ses parents étaient-ils avec elle ? Sont-ils décédés là-bas ?

Nous voilà donc avec plus de racines en Mayenne que nous ne l'aurions cru, même s'il ne s'agit que de deux branches de notre grand arbre.