jeudi 25 avril 2013

Un bien jeune parrain


En cherchant mes ancêtres Perly, je suis tombé sur une de nos familles vivant à Romorantin : les Villardery.

Jacques Villardery, mon ancêtre à la 10ème génération, est tissier en draps. Sa femme, Catherine Prévost donne le jour à un de leur nombreux enfants, une petite fille : Marie Anne Solange. Sainte Solange est la sainte patronne du Berry, raison pour laquelle nous en trouvons beaucoup dans cette province de France.

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 4 E 194/29 - p. 20)
L'an mil sept cens soixante huit le treize may par nous soussigné a eté baptisée marie anne Solange née de ce jour sur cette paroisse du legitime mariage de jacques Villardry qui a paru devant nous et de marthe catherine Prevost. Son parain a eté jacques villardry son frere soussigné et sa maraine marie anne villardry sa cousine qui a declaré ne savoir signer de ce Enquise. jacques villardry.
Veignault curé et Echevin.
Le baptême est donc célébré par Louis Veignault, curé de Romorantin et fraîchement nommé échevin par Monseigneur le duc d'Orléans comme il l'a écrit lui-même dans les registres paroissiaux en se faisant figurer parmi les autres titulaires d'offices aux noms flatteurs à particule. Cet acte sera d'ailleurs rayé par le curé qui lui succèdera pour "vanité".

(Louis-Philippe d'Orléans (1725-1785) par Jean Daniel Welper, source : domaine public, via Wikimedia Commons)
Le prénom de la mère est donné comme "Marthe Catherine" pour la première fois. Sur son acte de mariage, elle est nommée Catherine. Il faudra que je trouve son acte de baptême pour voir si elle portait bien ces deux noms ou s'il s'agit à nouveau d'un prénom d'usage.

Les Villardery (ou Villardry selon les cas) sont lettrés et la plupart des enfants, garçons comme filles, savent signer. Le parrain, frère de la nouvelle née, ne fait pas exception. Ce qui est touchant, c'est qu'il est seulement âgé de onze ans. C'est donc un petit enfant qui manie la plume et l'encrier, comme on peut le deviner par l'écriture appliquée.

(source : Archives départementales du Loir-et-Cher - 4 E 194/29 - p. 20)
Et vous, avez-vous déjà vu des parrains et marraines enfants dans votre généalogie ?