mercredi 4 septembre 2013

Chaque détail compte

Ne jamais rien négliger ! Il y a un an maintenant que j'ai pris connaissance du dossier de légion d'honneur de Joseph WENTZEIS, brigadier de gendarmerie, époux de la soeur de mon ancêtre, Marie Virginie MONORY.

Dans ce dossier, figurait une cryptique note que j'avais ignoré bêtement : 

(source : Archives nationales - LH/2754/4 - p. 3)
Pour une raison que j'ignore, je n'avais jamais essayé de trouver ce baron G. CERISE. Espérant y trouver la dite correspondance, j'ai tapé le nom de Cerise dans le moteur de recherche de la base de donnée de la Légion d'Honneur et je suis tombé sur le dossier du Général Baron Guillaume Michel CERISE, membre du gouvernement provisoire piémontais.

Armes du baron Cerise
(source : dessin personnel, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)
Dans ce dossier, j'ai bien trouvé une lettre écrite sur un papier à en-tête République française, Ministère de la France d'Outre-Mer. En voici le contenu : 


(source : Archives nationales - LH/461/79 - p. 3-4)
L'auteur de cette lettre, un certain monsieur R. NOUAT, est bibliothécaire à l'École Nationale de la France d'Outre-Mer. Puisqu'il dit que Joseph WENTZEIS est son trisaïeul et que ce dit Joseph WENTZEIS s'est marié dans ma famille, cela signifie que ce monsieur NOUAT est notre cousin ! Ou comment découvrir un cousin bibliothécaire au XXème siècle grâce à deux mots griffonnés dans un dossier de Légion d'Honneur. Je vais maintenant essayer de voir si je peux relier cette famille Nouat aux Wentzeis, mais en conclusion, je peux d'ores-et-déjà dire qu'en généalogie, chaque détail compte !