lundi 16 septembre 2013

Louis SAINT-YRIEIX emploie sa belle-soeur

Grâce à la reconstitution de mes fratries, j'ai encore découvert un nouveau détail amusant. Je suis en train de chercher les actes de mariages des enfants de Marie Albine CHÂTEAU. Elle s'est mariée une première fois avec Jean MAZEAU et sa seule fille survivante, Catherine, a épousé mon ancêtre Louis SAINT-YRIEIX. Restent ses enfants avec Jean AUDEBERT et Geoffroy FAURE, les maris numéros 2 et 3.

Justement, le 17 mai 1879, je trouve le mariage de Françoise AUDEBERT, fille de Jean AUDEBERT et de Marie Albine CHÂTEAU avec Jacques JARRY (dont le père porte le prénom étonnant mais rencontré plusieurs fois en Dordogne de Naillas).

"Servante d'Auberge à Lintz en Autriche"
(source : domaine public, via Wikimedia Commons)
La première chose que je regarde, ce sont les professions des deux mariés. Jacques JARRY est domestique d'hôtel et sa future épouse, Françoise AUDEBERT, est servante d'hôtel. Ce qui est amusant, c'est la précision "d'hôtel" dans les deux cas, ce qui laisse présager du lieu de rencontre de nos deux tourtereaux.

Je pense immédiatement à Louis SAINT-YRIEIX, mon ancêtre, qui est maître d'hôtel dans la même ville de Jumilhac-le-Grand. La profession de maître d'hôtel peut prêter à confusion car il peut tout aussi bien s'agir du gérant d'un hôtel que d'un domestique. Dans le cas de Louis, qui était domestique avant la guerre de 1870, il semble être revenu plus riche de la guerre (durant laquelle il fut prisonnier en Prusse et obtint la médaille commémorative de la guerre de 1870-1871) car à son retour il est dit alternativement maître d'hôtel, cabaretier et aubergiste. 

(source : Selvejp, licence CC BY-SA 3.0
via Wikimedia Commons)
Pas de doute possible, donc. Louis SAINT-YRIEIX possède donc bien un hôtel et il est grandement possible qu'il y ait employé sa belle-soeur et Jacques JARRY. Car Françoise AUDEBERT est la demi-soeur de Catherine MAZAU, nées des deux premiers mariages de Marie Albine CHÂTEAU.

lien de parenté entre Françoise AUDEBERT et Louis SAINT-YRIEIX
(source : Arbre familial, via Geneanet)
En tournant la page, mes présomptions sont un peu plus confirmées (d'autant qu'il ne devait pas y avoir 36 hôtels à Jumilhac) car Louis SAINT-YRIEIX est bel et bien témoin à cet acte, ainsi que sa femme (qui signait du prénom de Marie).

Signatures en bas de l'acte de mariage
(source : Archives départementales de la Dordogne - 5MI12709_007 - p. 10)
Détail amusant, Louis SAINT-YRIEIX et Catherine dite Marie MAZAU auront une fille nommée Françoise (comme notre jeune mariée du jour. Cette Françoise SAINT-YRIEIX, mon ancêtre, épousera le cousin de Marie PALLAS qui signe à gauche l'acte de mariage. C'est amusant de voir comment, dans un petit village, tout le monde se connaît, travaille ensemble, et comment les familles sont liées par des liens d'amitié depuis parfois plusieurs générations !