mardi 10 septembre 2013

Retrouver l'acte de mariage de ses arrière-arrière-grands-parents

Les Archives Départementales de la Charente sont en ligne depuis peu de temps, et les registres de la commune de Vitrac-Saint-Vincent où ont longtemps vécu mes ancêtres ne sont pas encore proposés. J'arrive néanmoins à reconstituer par bribes les familles. J'étais en train de faire la généalogie descendante de la famille FOURGEAUD, particulièrement la branche formée par Quentin FOURGEAUD et Catherine Henriette MOREAU dans le village de Mouzon. Je parcourais les registres lorsque soudain je suis tombé sur l'acte de mariage de mes arrière-arrière-grands-parents. Je savais que mon arrière-arrière-grand-père, Pierre DESVEAUX, venait de Vitrac-Saint-Vincent, et que mon arrière-arrière-grand-mère, Louise BESSE, de la Haute-Vienne (pas encore en ligne), donc aucune chance a priori de trouver leur acte de mariage. 

Lien entre Pierre DESVEAUX et moi.
(source : Arbre familial, via Geneanet)
Il se trouve néanmoins que Pierre DESVEAUX faisait partie des 515 habitants de Mouzon en 1872 et que c'est là que Louise BESSE et lui décidèrent de se marier. C'est ce qu'on appelle un heureux hasard, et ça prouve une nouvelle fois combien il est important de faire de la généalogie descendante et de compléter toutes nos familles.

Vue de Mouzon depuis le Sud
(source : Jack ma, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)
Je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de cet acte de mariage où j'apprends beaucoup de cette mystérieuse partie de la famille pour laquelle j'ai si peu de renseignements.



(source : Archives départementales de la Charente - 3 E 256/9 - p. 220-221)
"L'An mil huit cent soixante-douze le sept du mois de Mai à deux heures du soir, devant nous Maire officier de l'Etat Civil de la Commune de Mouzon, Canton de Montemboeuf, département de la Charente, sont comparus publiquement en la maison commune, premierement : 
Pierre Desvaud propriétaire-cultivateur demeurant au village de chez Mourgon en cette commune, âgé de vingt-un ans révolus, né à Vitrac, le vingt-cinq novembre mil huit cent cinquante, ainsi qu'il résulte de son acte de naissance légalisé et ci-annexé, fils majeur et légitime de Jean Desvaud, propriétaire cultivateur, âgé de cinquante deux ans et de Anne Fourgeaud sans profession, âgée de 
demeurant ensemble au dit village de Chez Mourgon, d'une part.
Deuxièmement, Et demoiselle Louise Besse sans profession, âgée de dix-sept ans révolus, née à Saint Bazile (Haute Vienne) le douze Juin mil huit cent cinquante-quatre, ainsi qu'il résulte de son acte de naissance légalisé et ci-annexé, fille mineure et légitime de Léonard Besse décédé à Cheronnac le trente novembre mil huit cent cinquante-huit, et de Marie Giry, décédée au même lieu le quinze octobre mil huit cent cinquante neuf, ainsi qu'il résulte de leurs actes de décès légalisés et ci-annexés. Léonard Besse et Marie Giry représentés tous les deux par le sieur Tiffonnet Jean, âgé de cinquante-deux ans demeurant en la dite commune de Cheronnac, oncle par alliance du côté paternel et tuteur légalement nommé de la future, ici présent et consentant au mariage de sa pupille, d'autre part. Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux et dont les publications ont été faites dans notre commune et dans celles de Saint Quentin et de Rochechouard (domicile du tuteur) les dimanches vingt-un et vingt-huit avril dernier sans qu'aucune opposition nous ait été signifiée. Après que lecture a été donnée de leurs actes de naissances, des actes de décès des père et mère de la future, des certificats de non opposition, et du chapitre VI, titre V, livre Ier du Code Civil, les futurs époux et avec eux les père et mère du futur, et le tuteur de la future par nous interpellés conformément à la loi des dix et dix-huit juillet mil huit cent cinquante, nous ont représenté un certificat de maître Ribet notaire en la résidence de Vayres (Haute Vienne) Constatant que le contrat de mariage a été reçu par lui le vingt-six avril dernier. Nous avons ensuîte demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux nous ayant répondu séparément et affirmativement, nous déclarons au nom de la loi que Pierre Desvaud et Louise Besse sont unis par le mariage. Dequoi nous, avons dressé acte en présence de Pierre Poursac propriétaire cultivateur âgé de soixante ans, demeurant à la Vallade commune de Vitrac, oncle par alliance du côté paternel au futur, Jacques Desvaud, propriétaire cultivateur âgé de quarante-sept ans demeurant au Petit Jaugnac, commune de Vitrac, oncle paternel au futur, Giry Jean, cultivateur, âgé de trente ans, demeurant à la grue commune de Chéronnac, cousin second du côté maternel à la future, Jean Léger, cultivateur, âgé de quarante ans, demeurant à Lavaud commune de Saint Quentin, oncle par alliance du côté paternel à la futur. Tous les témoins ont signé le présent acte à l'exception du sieur Giry. Les parties contractantes ont également signé ainsi que le père du futur, et le tuteur la mère du futur ayant déclarée ne le savoir de ce requise."