mercredi 2 octobre 2013

Descendance de Jean François PEROLAT et de Catherine Eugénie COUSIN

La famille Pérolat est originaire de Varennes-sur-Fouzon, dans l'Indre. Le couple Perolat-Cousin dont il est question ici s'est installé à Valençay où se trouve le célèbre château de Talleyrand. L'orthographe du nom Perolat évolue beaucoup, écrite autrefois Perola, le nombre de "r" et de "l" évolue, ainsi que les accents, pour se fixer globalement sur l'orthographe "Pérolat". Pour une raison mystérieuse, Madeleine COUSIN se fait appeler Catherine Eugénie tout le long de sa vie, ce qui m'a posé pas mal de recherche lorsque j'ai voulu reconstituer ce couple au départ. 

Pour la petite histoire, Madeleine COUSIN est la cousine issue de germaine de Jean François PEROLAT puisqu'ils partagent les mêmes arrières-grands-parents : André PEROLA et Marie COUTAN. Les membres de cette famille ont relativement beaucoup voyagé au XIXème siècle à travers la France, comme vous pourrez le voir.

Château de Valençay
(source : Frank Wouters, licence CC BY 2.0, via Flickr)
I. Jean François PEROLAT, journalier, domestique, vigneron, cultivateur, rentier. Né le 23 août 1813 au Village du Bois Gachet, Varennes-sur-Fouzon (Indre), décédé le 1er juin 1895 à Jumeaux, Valençay (Indre).

Marié le 20 novembre 1842 à Varennes-sur-Fouzon (Indre) avec Madeleine dite Catherine Eugénie COUSIN, journalière, née le 4 juillet 1826 à Valençay (Indre), fille de Claude COUSIN, domestique, journalier, vigneron et de Marie Madeleine SAUVÊTRE, propriétaire.
  • François Eugène PÉROLAT, qui suit.
  • Victorine PEROLAT, née le 7 octobre 1846 à Jumeaux, Valençay (Indre), décédée le 17 novembre 1865 à Jumeaux, Valençay (Indre).
  • Lucien PEROLAT, qui suit en II bis.
  • Alexandrine dite Angeline PEROLAT. Née le 26 novembre 1851 à Jumeaux, Valençay (Indre), mariée le 19 juin 1872 à Valençay (Indre) avec Silvain LANBRIOUX, domestique, journalier, né le 20 mars 1848 à Jumeaux, Valençay (Indre), fils de Silvain LAMBERIOUX, cultivateur, fermier et de Madeleine CHAUVIN dont : 
    • Sylvain LAMBERIOUX, épicier, né le 10 décembre 1873 à Lucioux, Fontguenand (Indre).
  • Marie Adrien PERROLLAT, né le 4 septembre 1866 à Jumeaux, Valençay (Indre), marié le 18 juillet 1898 à Tours (Indre-et-Loire) avec Mathilde GIRARD.
II. François Eugène PÉROLAT, boulanger. Né le 6 novembre 1844 à Jumeaux, Valençay (Indre).

Marié le 27 février 1873 à Paris (2ème arrondissement) avec Alphonsine Florestine SOUCHAY, couturière, boulangère, née le 2 mars 1849 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), fille de Toussaint Silvain SOUCHAY, journalier, foulon, tondeur de draps, foulonnier, apprêteur de draps, fabricant de draps, et de Madeleine Rosalie GAVEAU, journalière, ouvrière en draps, cabaretière.
  • Eugénie Camille PÉROLAT, née le 14 janvier 1871 72 avenue des Ternes, Paris (17ème arrondissement), décédée le 11 novembre 1943. Mariée le 19 avril 1890 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) avec Joseph PERLY, boulanger, posteur de pain, né le 17 mai 1863 aux Étangs, Lanthenay (Loir-et-Cher), décédé le 14 décembre 1929 à Tours (Indre-et-Loire), fils de Louis Benjamin PERLY, vigneron, jardinier, et d'Agathe Adélaïde PINON, vigneronne, ménagère.
    • Madeleine Eugénie PERLY, née le 5 octobre 1890 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
    • Pierre Joseph Emile Ernest PERLY, prothésiste dentaire, employé aux Mutuelles du Mans Assurances, né le 3 avril 1905 15 bis rue Jacob Bunel, Tours (Indre-et-Loire), décédé le 22 janvier 1984 à Parigné-l'Évêque (Sarthe). Marié le 27 avril 1928 avec Madeleine Marie Victorine BRANCHU, née le 1er janvier 1902 au 123 boulevard Port-Royal, Paris, décédée le 7 octobre 1990 au Mans (Sarthe), fille de Louis Victor BRANCHU, pharmacien, rentier, et de Joséphine Marie BENOIST, ménagère, dont descendance.
  • Alphonsine PÉROLAT, née le 5 mai 1873 à Jumeaux, Valençay (Indre), décédée le 29 février 1956 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher). Mariée le 5 juin 1897 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) avec François LAFLAQUIÈRE, mécanicien, né le 20 mai 1869 à Thomas, Saint-André-d'Allas (Dordogne), fils de Jean LAFLAQUIÈRE, maçon, cultivateur, et de Marie ROLAND, cultivatrice.
    • Eugène Lucien François Jacques Oscar LAFLAQUIÈRE, né le 8 octobre 1899 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), décédé le 19 décembre 1986 au Bourget (Seine-Saint-Denis), marié le 12 mars 1927 à Paris (18ème arrondissement) avec Adrienne PÉCHAUD, marié le 30 décembre 1938 au Havre (Seine-Maritime) avec Marie Françoise LE MARCHANDOUX.
  • Victorine Adrienne PÉROLAT, née le 7 février 1882 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
  • Eugène Alphonse Désiré PÉROLAT, né le 3 novembre 1883 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
  • Françoise Marie Antoinette PÉROLAT, née le 29 février 1888 à Romorantin-Lanthenay, décédée le 18 juin 1952 à Lapugnoy (Pas-de-Calais), mariée le 15 octobre 1917 à Paris (18ème arrondissement) avec André Charles VALEMBOIS.
  • Aimée Agathe Léa Sabine PÉROLAT, née le 5 février 1890 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), décédée le 31 juillet 1890 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
  • Benjamin Pascal Anatole Eugène PÉROLAT, né le 17 avril 1892 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
II bis. Lucien PEROLAT, cordonnier. Né le 1er février 1849 à Jumeaux, Valençay (Indre). 

Marié le 27 septembre 1873 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) avec Louise Julie LEMOINE, couturière, née le 8 août 1848 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), décédée le 10 août 1895 Rue du Four à Chaux, Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), fille de Jean Pierre LEMOINE, cordonnier, surveillant d'octroi et de Marie Julie VILLIARD, couturière.
  • Léon Marie PÉROLAT, apprenti imprimeur, employé aux chemins de fer. Né le 13 août 1874 à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), décédé le 6 décembre 1954 à Xertigny (Vosges). Marié le 25 décembre 1900 à Xertigny (Vosges) avec Marie Thérèse CHATEL, sage-femme, née le 3 avril 1875 à La Rue, Xertigny (Vosges), décédée le 7 mai 1975 à Xertigny (Vosges), fille de Chrysostome Anatole CHATEL, meunier et de Philomène Adèle Claire CARETTE, herboriste.
    • Louis Marie Alphonse PÉROLAT, né le 29 octobre 1901 à Xertigny (Vosges), décédé le 24 août 1964 à Montpellier (Hérault), marié le 8 septembre 1930 à Alger (Algérie) avec Henriette BROC.