vendredi 8 novembre 2013

Un lieu de naissance très précis

Il est des fois où les officiers d'état-civil sont d'une précision scrupuleuse concernant les lieux de naissance ou décès de nos aïeux. Dans ce cas, il s'agit d'une ancêtre de ma future nièce (honneur aux dames) née dans le Maine-et-Loire en 1844.

Louise Marie BAUMARD
|
Alphonse Victor HUMEAU
|
Le grand-père de mon beau-frère
|
La mère de mon beau-frère
|
Mon beau-frère

(source : Archives départementales du Maine-et-Loire - Naissances 1839-1850 Départementale - p. 128)
"né hier à quatres heures du soir, de Lui, Declarant, en La maison sise au Lieu du Bordages, près Le Moulin à eau des quatre Moulins ..."
Ma curiosité étant attisée et les archives en lignes du Maine-et-Loire faisant partie des plus riches en contenu, je suis allé explorer et rechercher l'origine de ce moulin situé sur l'Hyrôme.

L'Hyrôme à Chanzeaux
(source : Raydou, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)
Le lieu des Quatre Moulins est en effet situé tout près de cette rivière, comme le montre une carte postale trouvée sur le site des archives départementales.

(source : Archives départementales du Maine-et-Loire - 6 Fi 2208)
Enfin, dans le Dictionnaire historique du Maine-et-Loire de Célestin PORT, j'apprends de nouveaux détails sur ce lieu des Quatre-Moulins : 
"Quatre-Moulins (Les), l.d., Chemillé. Moulin à eau sur l'Hirôme, attenant aux murs du château, vendu natt le 6 therm. an IV sur le maréchal duc d'Havré dernier seigneur de Chemillé, à Simon Menuau, tanneur (I Q 533). En est meunier en 1888 Alphonse Tharreau. Donne son nom au quartier où s'établit en 1847 la filature de lin Gourdon frères."
Les BAUMARD n'habitaient pas ce lieu des Quatre-Moulins, mais apparemment un lieu nommé le Bordage situé tout près. Pour l'anecdote, Chemillé est la capitale française des plantes médicinales. Son nom vient Camilliacu qui veut dire camomille

Blason de Chemillé
(source : Bruno, licence CC BY-SA 3.0,
via Wikimedia Commons)