vendredi 31 janvier 2014

À la recherche du dossier de Légion d'honneur de Georges BRANCHU 1/2

Pays/territoire : Le Mans, France
Georges Victor Marie BRANCHU ----------------- Louis Victor BRANCHU
                                                                      |
                                                                        Madeleine Marie Victorine BRANCHU
                                                                     |
                                                                     Ma grand-mère
                                                                     |
                                                                     Mon père
                                                                     |
                                                                     Moi

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon arrière-arrière-grand-oncle, Georges BRANCHU. Si j'en crois les seuls renseignements trouvés dans l'état-civil et son matricule militaire, Georges était serrurier, tout comme son père.

Matricule militaire de Georges BRANCHU
(source : Archives départementales de la Sarthe - BRANCHU Georges Victor Marie 1886)
Cette information correspond à d'autres documents que j'ai pu rassembler, comme ce logo de la serrurerie Branchu trouvé sur internet.

(source : internet)
J'aurais pu m'arrêter là, mais mes grands-parents m'ont montré un document qu'ils possèdent, l'éloge funèbre de Georges BRANCHU dans lequel j'apprends qu'il était bien plus qu'un simple serrurier.




(source : Archives personnelles)
Georges BRANCHU était donc un important industriel, président de nombreux organismes et juge au tribunal de commerce. En tapant son nom sur Geneanet, j'ai appris qu'il était membre titulaire de la Société historique et archéologique du Maine (apparemment, je ne suis pas le premier de ma famille à m'intéresser à l'histoire) aux côtés de nombreux aristocrates de l'Ouest tels nos cousins éloignés le Duc des Cars, le Comte de La Rochefoucauld Duc de Doudeauville ou le Comte de Bastard d'Estang.

Je suis également tombé sur un document des Archives Nationales dans lequel il figure : 


(source : Marie-Dominique RICHARD, Ministère du Commerce : dossiers de propositions pour la Légion d'honneur, Répertoire-index lettre A et B, 2008, p. 263)
Il s'agit probablement du dossier constitué à l'époque par le Baron d'Aubigny, sous-secrétaire d'état aux finances du gouvernement Poincarré II qui avait proposé la Légion d'honneur pour mon arrière-arrière-grand-oncle. 

Alain Albert Leret d'Aubigny
(source : Annet d'Aubigny, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)
On ne pouvait rêver mieux, une côte d'archives toute trouvée s'offre à moi ! Je suis donc tout d'abord allé sur le site des Archives Nationales pour vérifier que la côte existait toujours, et surtout, pour vérifier dans lequel des trois centres d'archives le document se trouvait. Je me suis donc rendu à Pierrefitte-sur-Seine pour me faire faire une carte de lecteur et commander les documents en question.

Archives Nationales, Pierrefitte-sur-Seine
(source : photo personnelle)
La personne a l'accueil m'explique tout, mais c'est très compliqué, puis une dame de l'inscription me réexplique tout et je comprends alors. C'est quand même le plus grand centre d'archives d'Europe. J'ai donc commandé la côte pour la semaine prochaine. Je ne sais pas du tout ce que peut contenir ce document classé dans la section "Commerce et Industrie" et c'est ça qui m'amuse : sur quelle surprise vais-je tomber ? J'ai en tout cas vu qu'il était très simple de se rendre aux Archives Nationales qui, je le rappelle, sont ouvertes à tous. J'avoue que c'est très agréable d'être sur place plutôt que derrière son écran d'ordinateur. J'ai hâte de pouvoir consulter les documents : réponse la semaine prochaine !