samedi 22 mars 2014

Premier acte en Belgique ... et en latin !

Pays/territoire : Bruxelles, Belgique
Jeanne Begge Josèphe de BEYER
|
Jeanne Guillaumette du FAURE de SAUVEZIE de MEILHAC
|
Jeanne dite Jeanne Juliette COMBESCOT-DUREPAIRE
|
Jeanne Guillaumette ORIGET-DUCLUZEAU
|
André HULIN
|
André Eugène Théodose HULIN
|
Le grand-père de mon beau-frère
|
Le père de mon beau-frère
|
Mon beau-frère
|
Ma nièce

Je l'avoue, j'étais impatient d'explorer ces pistes des Pays-Bas et de Belgique car je n'ai jamais eu à m'intéresser à ces pays dans ma généalogie. Pour réussir à franchir toutes les étapes, j'ai d'abord réussi à trouver l'acte de mariage de Jeanne Begge Josèphe de BEYER avec Guillaume DUFAURE de SAUVEZIE à Sainte-Féréole (Corrèze) le 14 août 1754. Après les dispenses de rigueur de l'évêque de Limoges et de l'archevêque-cardinal de Malines, je lis que la mère de la mariée vit dans la paroisse Saint-Michel-et-Sainte-Gudule à Bruxelles. Au delà du nom un peu ridicule de Gudule, j'ai l'âge approximatif de la mariée, et je me dis qu'avec un peu de chance, elle est née dans cette paroisse. 

Armes des barons de Beyer
Le Royaume de Belgique a eu la bonne idée de mettre ses archives en ligne il y a environ un an. Je suis donc allé compulser les actes de cette paroisse en 1733 et je suis tombé directement sur l'acte de baptême de l'ancêtre de ma nièce ... en latin !

(source : Archives de l'État en Belgique - 9998_998_00109_000_0_0001_r - p. 49)
Joanna Begga Josepha filia legitima prae nobilis Domini
Joannis frederici Baronis de Beÿer Consiliarii et
magiStri ordinarii camerae rationum Suae Sacra Ca-
Sareae ac Catholica Maiestatis in belgio austriaco
et Dominae Mariae Alexandrinae Susannae jose-
phae fraula coniugum : Suscep : Dominus Thomas
Augustinus fraula nomine Domini joannis Bap-
tistae Guilielmi fraula et Domina joanna
Emmanuel josepha de fraula matertera prolis
baptisatae
J'ai d'abord été surpris de l'excellente écriture du prêtre. Bon, il faut dire que notre enfant est baptisé dans une cathédrale et dans une capitale européenne, ce qui explique la bonne tenue des registres.

(source : Donaldytong, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons)
 Grâce à mes restes de cours de latin et un peu d'aide de Google, voici ce que donne approximativement la traduction de cet acte : 

"Jeanne Begge Josèphe fille légitime de noble seigneur Jean Frédéric baron de Beyer conseiller et maître ordinaire de la chambre de comptes de Sa Majesté Impériale et Catholique en Belgique Autrichienne et Dame Marie Alexandrine Suzanne Josèphe Fraula époux : reçu : seigneur Thomas Augustin Fraula nommé [je pense que cela signifie "a tenu pour lui"] Jean Baptiste Guillaume Fraula et Dame Jeanne Emmanuelle Josèphe de Fraula tante de la baptisée"

La mère de Jeanne Begge Josèphe, Marie Alexandrine Suzanne Josèphe FRAULA, a la particularité d'avoir quatre prénoms au début du XVIIIème siècle. C'est relativement rare dans notre pays, moins dans la noblesse du Saint-Empire. Il faut savoir que le grand-père de Jeanne Begge Josèphe est Comte de Fraula, ce qui explique ces débauches de prénoms. Ce ne sont pas des familles princières, mais c'est pas mal quand même niveau titre. Apparemment, Jean Frédéric de BEYER est un familier de l'Empereur Charles VI puisqu'il tient sa chambre des comptes et que c'est ce dernier qu'il l'a anobli Baron de Beyer.

Armes des comtes de Fraula
En tout cas, avec ces archives belges en ligne, c'est le début de nouvelles recherches dans de nouveaux pays. Je suis content d'apprendre que les actes sont en latin et non en flamand. J'aurais eu beaucoup plus de mal à comprendre les actes dans cette seconde langue. Et vous, avez-vous déjà utilisé les Archives de Belgique ?