mardi 19 mai 2015

Georges Frédéric Marie BULLOT condamné à 20 ans de bagne

Liens entre Georges BULLOT et ma grand-mère
(source : Heredis 2014)
Voilà chose faite, j'ai trouvé le premier bagnard de ma généalogie : Georges Frédéric Marie BULLOT. Issu d'une famille aisée de négociants propriétaires de la commune de Bléré (Indre-et-Loire), la lecture de son matricule militaire m'a interpellé. 


(source : Archives départementales d'Indre-et-Loire - 1R651/1890 - p. 90)
"Condamné par arrêt définitif de la Cour d'Assises d'Indre et Loire, le 26 Mars
1904, à 20 ans de travaux forcés, avec dispense de l'interdiction de séjour
pour crimes d'incendies volontaires, fuax et usage de faux.
Devenu exclus colonial, conformement a l'article 4 de l'inston
Mle du 15 Janvier 1903, le 22 avril 1904.
Décédé, dans la Colonie
Pénitentiaire de la Guyane le 10 Décembre
1905."

Pour comprendre précisément qui était cet homme ayant visiblement besoin d'argent et étant prêt pour cela à tuer père et mère et à déclencher de multiples incendies, voici un article de Ouest Éclair qui relate toute l'affaire. 





(source : L'Ouest-Éclair, n° 1682, 28 mars 1904, p. 1)

1 commentaire:

  1. Ça c'est une histoire qui vaut le détour. Merci de l'avoir partagée.

    RépondreSupprimer